44 janvier

Ce matin on doutait des saisons. Un vieux soleil presque mort s’était pendu là-bas, on en oubliait les automnes. 

Et maintenant, dans la fin d’après-midi pas très tardive, il fait une lumière douce, descendante. C’était un dimanche intense, avec du vent et des occupations de tête.

J’ai marché un peu moins d’une heure. J’ai cherché dans les vignes, des traces de lumière. Des souvenirs de toi. Les cailloux romantiques que tu aimais. Fossiles. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *